Les bandes dessinées gay

RECHERCHER

NEWSLETTER

 
Désinscription

RUBRIQUES

General
BD pour tous
BD adultes
Dessins pour tous
Dessins adultes
Calendriers
Les dessinateurs
Site du mois

Liens

En librairie
Livres récents
Déstockage de livres
Déstockage de calendriers
Moteurs et annuaires
Gay Annuaire
Le repos du guerrier
Précédentes sélections
Gay Yoï
Douglas Simonson
Sven de Rennes

Archives

janvier 2018
mars 2015
février 2015
décembre 2014
novembre 2014
octobre 2014
septembre 2014
août 2014
juillet 2014
juin 2014
mai 2014
avril 2014
mars 2014
février 2014
décembre 2012
novembre 2012
octobre 2012
août 2012
décembre 2011
juillet 2011
mars 2011
février 2011
janvier 2011
mai 2010
avril 2010
février 2010
janvier 2010
décembre 2009
novembre 2009
août 2009
juillet 2009
juin 2009
mai 2009
avril 2009
mars 2009
février 2009
janvier 2009
décembre 2008
novembre 2008
octobre 2008
juillet 2008
juin 2008
mai 2008
janvier 2008
décembre 2007
novembre 2007
octobre 2007
septembre 2007
juin 2007
avril 2007
mars 2007
février 2007
janvier 2007
octobre 2006
septembre 2006
août 2006
mars 2006
novembre 2005
octobre 2005
septembre 2005
août 2005
juillet 2005
juin 2005
mai 2005

Syndication

fil rss
fil rss commentaires
fil atom
fil atom commentaires



Timmy (Transports routiers), de Roscoe, édité par H&O

Timmy, volume 2, transports routiers Chose promise, chose due, voici donc le second opus des aventures très sexuelles du jeune Timmy, un gars de 18 ans provenant de la campagne, élevé dans une ferme avec Jesus, un enfant d'ouvrier mexicain de son âge...

Nous avions quitté Timmy sur la route, sortant de l'église, et nous le retrouvons dans ses souvenirs et fantasmes toujours aussi chauds !

En réalité, il s'est fait embarqué par Lou Goldsteinbergowitz, producteur de films de boules, qui a profité de on état pour lui faire signer des contrats pour plusieurs films pornos et le ramener à Hollywood dans sa caisse.

En chemin, il profitera de plusieurs aires de repos pour hommes et routiers en mâle de cul... indiquées comme tel sur la chaussée, ce qu'on en verrait pas ici (et c'est bien dommage).

Finalement Timmy parti de la ferme et quittant l'université se retrouve dans le monde sordide du porno amateur ou semi professionnel pour y devenir une star... sans l'avoir vraiment voulu ni réalisé en route. Il y rencontrera plusieurs personnes qui vont marquer son existence.

Le style du dessinateur ne change pas trop par rapport au précédent opus, mais certains personnages sont plus réalistes, sans les rondeurs que Roscoe a voulu mettre à ses héros et leurs compagnies d'orgies.

Un bon moment à passer, avec cette bande dessinée dans une main... ou pour donner des idées de sexe en groupe.

Un point important quand même sur cette série : l'auteur le précise à la fin (et bizarrement H&O ne l'a pas traduit en français) : les personnages sont majeurs et ont 18 ans au minimum, de plus ils ont des rapports sexuels non protégés car c'est facile et sans danger sur papier glacé, mais les lecteurs ne doivent pas s'en inspirer pour le faire dans la vraie vie... Les préservatifs restent les seuls outils pour se prémunir de tas d'ennuis...

Et l'avoir précisé, je trouve ça bien. Voilà.

 

Timmy, de Roscoe, édité par H&O

Timmy, un p'tit gars de la campagne Je vous ai déjà parlé de Roscoe il y a presque un an, lorsque j'avais reçu son livre de croquis édité également par H&O. Ses dessins étaient naturels, les corps des mecs bien proportionnés et réalistes.

Dans les aventures de Timmy, il n'est pas resté dans ce style : il est parti pour dessiner des corps musclés (ou au minimum avec des formes) et leur coller des gueules d'adolescents ou d'adultes selon le personnage. Le résultat est assez étonnant au départ, mais on s'y fait vite... car l'histoire et les scènes nous entrainent dans la spirale de la luxure en même temps que son personnage !

L'histoire est assez basique : un jeune mec débarque de sa campagne et découvre la vie d'étudiant à l'université.

Une université bien américaine, avec ses fraternités, ses clans... et forcément ses mecs et profs assoiffés de sexe !

Ce premier opus des aventures du jeune Timmy nous content sa introduction dans la fraternité qu'il a choisie... à cause de l'étudiant de dernière année qui en est le président... et de son sex appeal irrésistible ;)

Cette initiation se passe moins brutalement que dans la BD du même nom, mais est assez trash quand même, puisqu'il se servent de Timmy pour se payer un billard en le vendant à pas mal de monde.

Forcément, après ça, il se pose des questions et on l'envoie voir le curé de la paroisse, un peu pédophile sur les bords, qui ne résiste pas à sucer un tel engin... car oui, Timmy est bien doté par la nature, et il est très sensible à toutes sortes de stimuli ;)

Sur le chemin du retour, il se remémore une aventure qu'il avait eue, étant un peu plus jeune, avec un voisin dont il tondait la pelouse chaque semaine.

Peu après, dans les vestiaires de l'université, il surprend la conversation d'un de ses camarades disant à un autre qu'il a découvert un cinéma porno où des mecs l'ont pompé et que c'était la meilleure expérience qu'il ait vécu jusque là... Forcément, Timmy ne résiste pas à y faire un tour.

Mine de rien, cette bande dessinée est vraiment excitante et même impertinente. Les amateurs de sexe sobrement dessiné, mais bareback (pénétrations no capote, éjacs partout où on peut), sauront apprécier.

En plus, le tome 2 semble être du même niveau. Je vous en parlerai dans quelques jours.

 

ancre