Les bandes dessinées gay

RECHERCHER

NEWSLETTER

 
Désinscription

RUBRIQUES

General
BD pour tous
BD adultes
Dessins pour tous
Dessins adultes
Calendriers
Les dessinateurs
Site du mois

Liens

En librairie
Livres récents
Déstockage de livres
Déstockage de calendriers
Moteurs et annuaires
Gay Annuaire
Le repos du guerrier
Précédentes sélections
Gay Yoï
Douglas Simonson
Sven de Rennes

Archives

janvier 2018
mars 2015
février 2015
décembre 2014
novembre 2014
octobre 2014
septembre 2014
août 2014
juillet 2014
juin 2014
mai 2014
avril 2014
mars 2014
février 2014
décembre 2012
novembre 2012
octobre 2012
août 2012
décembre 2011
juillet 2011
mars 2011
février 2011
janvier 2011
mai 2010
avril 2010
février 2010
janvier 2010
décembre 2009
novembre 2009
août 2009
juillet 2009
juin 2009
mai 2009
avril 2009
mars 2009
février 2009
janvier 2009
décembre 2008
novembre 2008
octobre 2008
juillet 2008
juin 2008
mai 2008
janvier 2008
décembre 2007
novembre 2007
octobre 2007
septembre 2007
juin 2007
avril 2007
mars 2007
février 2007
janvier 2007
octobre 2006
septembre 2006
août 2006
mars 2006
novembre 2005
octobre 2005
septembre 2005
août 2005
juillet 2005
juin 2005
mai 2005

Syndication

fil rss
fil rss commentaires
fil atom
fil atom commentaires



Snif

Bon, et bien finalement bad day...

Jacques Martin, créateur d'Alix et de nombreuses autres séries de BD est mort aujourd'hui.

Ca m'attriste, surtout en ayant parlé de lui la semaine dernière.

Il va sans doute y avoir des intégrales ou autres qui sortiront dans les mois qui viennent, profitez en, c'était vraiment un très bon boulot, même si c'est pas officiellement gay ni sexué !

 

Goku - L'île aux prisonniers, volume 2, de Gengoroh Tagame, édité par H&O Comics

Goku 2 de Gengoroh Tagame Si vous avez lu le premier volume de L'île aux prisonniers, vous aurez compris qu'il s'agit d'un camp de prisonniers tout à fait particulier. Un lieutenant japonais y subit de multiples brimades et humiliations de la part de ses geôliers américains durant la seconde guerre mondiale.

Ce second tome de Goku nous emmène encore plus loin dans la dépravation. Le lieutenant Tsubaki passera de prisonnier abusé et violé à maintes reprises à esclave sexuel du responsable du camp.

Je vous passe les détails, ils sont intenses, et bizarrement font de l'effet même si dans la vie ce n'est vraiment pas des trucs qui me branchent.

Tenté par la transformation d'un homme en chien ? Le mode d'emploi est quasiment fourni dans le livre ! Du grand Gengoroh Tagame !

 

Ma génèse... ou presque

En ce glorieux et neigeux samedi 9 janvier 2010, c'est la Sainte Alix. Je ne pouvais pas ne pas marquer le coup en remerciant celui qui a généré mes premiers émois sexuels pour mes congénères et qui est aussi à l'origine de mon nom de plume.

Je ne suis pas un jeune adulte, au teint hâlé, aux cheveux blonds, sportif et romain, mais je me prénomme Alix, comme le héros des bandes dessinées de Jacques Martin.

Quand j'étais gamin, j'ai eu l'occasion de les lire au CDI (Centre de Documentation et d'Information = bibliothèque) de mon collège. J'adorais ces bandes dessinées et aussi celles de Valérian (mais pour une autre raison).

Alix et Enak, mon premier couple d'hommes qui pourtant n'a rien d'un couple à la ville : Alix est romain, son serviteur et ami, Enak est égyptien (si je me souviens bien)...

Deux jeunes hommes parcourant l'empire romain en quête d'aventures qui n'ont rien de sexuelles. Des scènes de la vie de tous les jours de Rome et de la Grèce antique, des apollons dénudés lors des compétitions sportives, des statues d'hommes nus à tous les coins de rues, on ne peut pas dire que ces bandes dessinées m'ont fait apprécier le corps des femmes, en revanche, pour les hommes c'est autre chose. Tombé dessus à l'adolescence naissante, je ne sais si ça a joué, mais Alix est quand même le genre de mec sur lesquels je flashe et ça n'est probablement pas sans raison.

Du coup, je remercie ici Jacques Martin, l'auteur de cette série de BD à succès, pour m'avoir mis sur le droit chemin et m'avoir aidé à m'épanouir. Merci pour ces bandes dessinées pleines de rebondissements et très attrayantes pour les yeux.

Cher lecteur, si tu n'as jamais lu Alix, saute le pas et lis Alix l'intrépide, tu seras probablement conquis... mais attention, ça n'est ni gay, ni sexuel, ce sont juste de belles images avec des scénarios sympas et parfois même des orgies sous-jacentes. Des thématiques qu'on n'ose même pas aborder sérieusement dans les émissions télévisées et qui pourtant touchent tous les adolescents, encore maintenant !

 

ancre