Les bandes dessinées gay

RECHERCHER

NEWSLETTER

 
Désinscription

RUBRIQUES

General
BD pour tous
BD adultes
Dessins pour tous
Dessins adultes
Calendriers
Les dessinateurs
Site du mois

Liens

En librairie
Livres récents
Déstockage de livres
Déstockage de calendriers
Moteurs et annuaires
Gay Annuaire
Le repos du guerrier
Précédentes sélections
Gay Yoï
Douglas Simonson
Sven de Rennes

Archives

janvier 2018
mars 2015
février 2015
décembre 2014
novembre 2014
octobre 2014
septembre 2014
août 2014
juillet 2014
juin 2014
mai 2014
avril 2014
mars 2014
février 2014
décembre 2012
novembre 2012
octobre 2012
août 2012
décembre 2011
juillet 2011
mars 2011
février 2011
janvier 2011
mai 2010
avril 2010
février 2010
janvier 2010
décembre 2009
novembre 2009
août 2009
juillet 2009
juin 2009
mai 2009
avril 2009
mars 2009
février 2009
janvier 2009
décembre 2008
novembre 2008
octobre 2008
juillet 2008
juin 2008
mai 2008
janvier 2008
décembre 2007
novembre 2007
octobre 2007
septembre 2007
juin 2007
avril 2007
mars 2007
février 2007
janvier 2007
octobre 2006
septembre 2006
août 2006
mars 2006
novembre 2005
octobre 2005
septembre 2005
août 2005
juillet 2005
juin 2005
mai 2005

Syndication

fil rss
fil rss commentaires
fil atom
fil atom commentaires



The art of Jiraiya, de Jiraiya, édité par H&O Comics

The art of Jiraiya Les éditions H&O nous ont habitué à une certaine diversification dans le choix des ouvrages qu'ils publient. The art of Jiraiya fait partie des séries un peu inhabituelles : des recueils de dessins gays.

Jiraiya est un dessinateur japonais. Il a illustré le magazine G-Men durant plusieurs années et a publié plusieurs mangas (que nous aurons peut-être un jour en France ?). Ce livre lui est consacré et nous permet d'admirer des portraits des hommes qu'il aime à dessiner : des brutes, un peu sumo, qui semblent ne pouvoir que nous câliner alors que, comme le dit Logan dans la préface, ils pourraient facilement vous casser en deux sans se luxer une épaule.

Sur les 48 dessins, seulement 6 représentent des scènes pornographiques. Vous pouvez tester les yeux fermer, c'est un bien bel ouvrage et les mecs, même s'ils ne sont très loin des modèles de Bel Ami, sont agréables à observer dans leurs différentes tenues.

Amateurs de nounours imberbes ou de dessins réalisés sur ordinateur, n'hésitez pas, procurez vous The Art of Jiraiya.

 

Justin n°2 de Josman, édité par H&O Comics

Justin vol. 2 Justin et son père se sont retrouvés dans le premier numéro de cette série, mais voilà, tout n'est pas forcément rose dans une vie de couple. Parfois, des accrochages peuvent se produire, comme ce dimanche matin en plein footing.

Justin, jeune homme très chaud, met la main aux fesses de son père ce qui a pour effet de le faire sortir de ses gongs.

Après une bonne engueulade, ils se retrouvent finalement dans les bras l'un de l'autre, l'occasion pour Justin de se faire dépuceler par l'énorme chybre qui lui a donné la vie.

Pour en voir plus, il vous suffit d'acheter cette bande dessinée en couleur.

 

Odeur de Mâles, de Alain Frétet

Odeur de mâles Publiée en 1995 ou 1996, cette bande dessinée est désormais introuvable et c'est bien dommage. J'ai remis la main dessus en faisant du rangement dans des cartons de déménagement que je n'avais pas déballés depuis 10 ans que je suis ici ! Je l'avais achetée à la librairie les Mots à la Bouche, institution parisienne pour la littérature gay et lesbienne.

A l'époque, Alain Frétet, son auteur, illustrait de nombreuses revues. Il a notamment travaillé pour Playboy, Gay-pied, L'écho des savanes. Je ne sais pas du tout ce qu'il est devenu ni s'il a publié d'autres bandes dessinées gay, mais si tel est le cas, je tomberai peut-être un jour dessus.

Odeur de Mâles est un recueil de plusieurs bandes dessinées courtes. En noir et blanc, dessinées au fusain, et sans bulles, ces bandes dessinées sont d'un style très différent de ce que l'on voit maintenant. Pas une once de traitement informatique, tout à la main pour des pages qui seraient aussi à leur place dans une galerie d'art !

  • Mauvais lieux : L'initiation sexuelle d'un mec jeune qui jusque là se contentait de se branler en matant. Ce soir là, il ira plus loin, jusqu'à un réveil douloureux.
  • La couleur de la neige : Un camé offre son corps à son dealer pour avoir encore un peu de poudre blanche.
  • Trouble fièvre : Un adolescent est mandé par sa mère pour récupérer sa soeur pas rentrée depuis plusieurs jours. Celle-ci traine avec le boss de la bande de loubards qui terrorise leur quartier. Fier jeune homme, il s'y rend et la réalité bascule.
  • Lettres à mensonges : Un père écrit à sa fille qu'il n'a pas vue depuis quelques temps... une lettre qui illustre bien le titre de la BD, surtout quand on compare le discours et les dessins :) Tandis que le père fait l'amour avec le petit ami de sa fille, il prend de ses nouvelles en donne de lui sur un ton badin. Un bonheur !
  • Itinéraire d'une haine : Fait divers ou vie d'un mec ayant commencé comme esclave sexuel pour les clients de sa mère, trompé, puis assassin et enfin soldat au Viet Nam.

Si vous avez l'occasion de vous procurer cet ouvrage ou de le lire, faites le : les dessins sont vraiment beaux et les scénarios existants, ce qui change un peu de certaines BD qui servent de prétexte à dessiner des mecs aux queues énormes. J'ai rien contre, mais un peu d'intelligence mêlée au sexe, c'est possible et ce livre en est la preuve.

 

Rencontrez Gengoroh Tagame aujourd'hui, sur Paris !

C'est totalement par hasard que je viens de voir que Gengoroh Tagame serait à Paris aujourd'hui pour une séance de dédicaces.

Ca se passe à la librairie Blue Book Paris à partir de 17 heures 30. N'hésitez pas si vous voulez voir ce mangaka en chair et en os !

 

Justin n°1 de Josman, édité par H&O Comics

Justin vol.1 Josman nous revient avec ses jeunots attirés par des bébettes plus poilues qu'eux :) Vous pouvez acheter ce livre et sa suite sur LireGay et dans les autres librairies.

Jack MacGuire s'est marié très tôt avec une copine de lycée car il l'avait engrossée. Réalisant son erreur il abandonna le domicile conjugal 4 ans plus tard, laissant femme et enfant seuls tandis qu'il partait à l'aventure et découvrait la sexualité qui lui convenait le plus : l'homosexualité. Il vit quand même son ex et son fils à plusieurs reprises mais celui-ci, se sentant abandonné, envoya chier son père à l'âge de 13 ans. Celui-ci n'ayant plus de raison de les voir parti définitivement.

Justin est un beau blond, fan de muscu et des hommes. A l'âge de se majorité, il quitte la maison de sa mère car il ne supporte plus son beau père et rend visite à son père qu'il n'a pas vu depuis plusieurs années.

Les deux hommes se retrouvent et profitent de ces moments retrouvés jusqu'au jour où Justin avoue à son père qu'ils se ressemblent plus que physiquement : il est aussi gay que lui ! Mais ça, il le lui dit sous la douche, alors qu'il bande comme un dingue à côté du corps de son père, après une séance de musculation.

S'ensuivent les premiers ébats de ces deux hommes, si contents de s'être retrouvés.

 

ancre