Les bandes dessinées gay

RECHERCHER

NEWSLETTER

 
Désinscription

RUBRIQUES

General
BD pour tous
BD adultes
Dessins pour tous
Dessins adultes
Calendriers
Les dessinateurs
Site du mois

Liens

En librairie
Livres récents
Déstockage de livres
Déstockage de calendriers
Moteurs et annuaires
Gay Annuaire
Le repos du guerrier
Précédentes sélections
Gay Yoï
Douglas Simonson
Sven de Rennes

Archives

janvier 2018
mars 2015
février 2015
décembre 2014
novembre 2014
octobre 2014
septembre 2014
août 2014
juillet 2014
juin 2014
mai 2014
avril 2014
mars 2014
février 2014
décembre 2012
novembre 2012
octobre 2012
août 2012
décembre 2011
juillet 2011
mars 2011
février 2011
janvier 2011
mai 2010
avril 2010
février 2010
janvier 2010
décembre 2009
novembre 2009
août 2009
juillet 2009
juin 2009
mai 2009
avril 2009
mars 2009
février 2009
janvier 2009
décembre 2008
novembre 2008
octobre 2008
juillet 2008
juin 2008
mai 2008
janvier 2008
décembre 2007
novembre 2007
octobre 2007
septembre 2007
juin 2007
avril 2007
mars 2007
février 2007
janvier 2007
octobre 2006
septembre 2006
août 2006
mars 2006
novembre 2005
octobre 2005
septembre 2005
août 2005
juillet 2005
juin 2005
mai 2005

Syndication

fil rss
fil rss commentaires
fil atom
fil atom commentaires



Réseau positif, le manga gay de prévention contre le SIDA

A l'origine, Réseau+ était un exercice de style. C'est devenu une véritable bande dessinée avec une équipe costaud derrière. Faite dans l'optique d'informer les jeunes des risques liés aux maladies et infections sexuellement transmissibles dont le SIDA, la bande dessinée est lisible normalement, sans se prendre la tête avec un sujet gonflant mais pourtant toujours d'actualité, même si on n'en parle que le 1er décembre !

L'histoire s'inspire de la trame de la série Dark Angel. Celles et ceux qui connaissent apprécieront la retranscription amusante qui en est faite, les autres manquent un élément de comparaison qui n'est heureusement pas essentiel.

Les personnages sont des adolescents, garçons et filles, hétéros homos et bis. Ils s'impliquent dans la vie de leur lycée mais aussi dans la vie de leurs concitoyens (et certains devraient en prendre de la graine !).

La BD est librement téléchargeable sur le site officiel Manga Réseau Positif. N'hésitez pas à y jeter un oeil et à diffuser largement le PDF de la BD.

 

Haute Tension (de Patrick Fillion chez H&O Comics)

Haute Tension Ce ne sont pas moins de 5 histoires pour adultes que nous fait part Patrick Fillion dans cette nouvelle bande desinée publiée chez H&O. On y retrouve Naked Justice, Camili Cat et un p'tit nouveau apparu dans Cube, à savoir Deimos.

Coup de froid : Naked Justice, qui tire ses pouvoirs de la chaleur a un problème de congélation... Un beau mâle venu du froid impose l'hiver sur la ville et capture les supers-héros les uns après les autres, mais c'était sans compter sur le protecteur de Naked Justice !

Actes de pitié : Deimos a décidé de quitter l'Enfer pour le Paradis... un démon repenti en quelque sorte, mais il doit participer à la guerre entre le bien et le mal avant de rejoindre le Ciel. Cependant, ça commence mal : ayant eu l'ordre de tuer Sethan, un démon, ancien amant, qui a besoin de tuer Naked Justice pour lui prendre ses pouvoirs et revenir sur Terre, il l'épargne et lui ordonne de ne plus revenir. M'est avis qu'il s'est fourré la bite dans l'oeil !

Le maître de l'Anneau : Pour passer de l'Enfer vers la Terre, les démons doivent faire des sacrifices humains. Sunim est l'un des pourvoyeurs de chair fraîche dans ce but. Deimos va s'occuper de lui et de sa bande avant de profiter de son tapin préféré pour un repos du guerrier bien mérité.

Et maintenant un petit mot de Bob : Bob, c'est le petit nom du chef des Enfers et il est pas content... parce qu'après tout, tous ces supers héros, ils font du mal à ses démons et la moindre défection dont celle de Deimos est comme un coup de poignard dans le dos.

De vieux amis : Locus a fait une connerie lors d'un transport de contrebande et du coup son commanditaire a décidé de le punir ce qui n'est pas du goût de Camili Cat qui devait le retrouver sur la planète Daria.

Comme toujours Patrick Fillion nous montre des histoires courtes mais bien ficelées, ses super-héros étantbien membrés et savant se servir de leurs attraits sexuels pour sauver les veuves et surtout les orphelins !

Le premier opus de Haute Tension est notamment disponible chez LireGay.

 

Le Pornomicon (de Logan chez les éditions H&O)

Le Pornomicon Cette nouvelle bande dessinée de Logan nous transporte dans la mythologie à travers une histoire assez simple mais suffisamment tordue pour intéresser le lecteur avide de sensations.

Peut-être avez-vous entendu parler de Cthulhu et des Grands Anciens, des dieux oubliés mais présents sur un autre plan d'existence et torturant les corps ou les âmes des mortels que nous sommes. Logan s'en est inspiré pour une histoire très sexuée, aux dessins en couleur bien réalisés etassez excitants.

Je n'en dirais pas plus, si ça vous titille, faites comme moi, achetez Le Pornomicon, la bande dessinée pour adulte.

 

Gunji (de Gengoroh Tagame chez H&O Editions)

Gunji de Gengoroh Tagame Gunji est un manga gay très chaud. En effet, ce yaoi parle de sado masochisme (SM) et de soumission. Les histoires mettent en présence des personnages soumis et d'autres qui les soumettent, volontairement ou de force, à assouvir leurs désirs. Maîtres et esclaves sont dépeints tout au long des bullles. Baise hard, viol et tournante sont au programme ! Cette bande dessinée est donc réservée à un public adulte.

En quatre parties, ce yaoi est superbement dessiné. Les mecs y sont barraqués, pervers à souhait ;) et baisent à toutes les pages de façons qui pourraient choquer les âmes sensibles (dont je pensais faire partie !). Cette débauche de violence dans la sexualité est assez étonnante quand on n'a pas l'habitude mais étrangement ça arrive quand même à accrocher et peut-être même à intriguer ou intéresser. En clair, j'suis pas resté totalement impassible à la lecture de ce manga, loin de là ! J'ferais peut-être un tour au QG un de ces soirs, pour jeter un oeil...

Les histoires:

  • Gunji : L'histoire de Gunji, cuisinier hors pair mais aussi esclave sexuel de son père d'adoption puis de son frère !
  • Je n'ai jamais pu te dire que je t'aimais : Les retrouvailles de deux mecs qui étaient à l'université ensemble.
  • Maso : Dans un supermarché, une rencontre qui tourne mal, ou bien selon le point de vue.
  • Le piège : Perversité absolue, enfin, j'exagère sans doute un peu, il doit y avoir pire ! Un étudiant se fait piéger par trois mecs tenant un bar. Il découvrira que finalement il n'est pas contre la soumission, mais il sera contraint de faire des choses crades et dégradantes pour en arriver là et protéger sa réputation à l'école.

Si vous êtes amateur de SM ou avez envie de lire un bon yaoi bien sex, vous n'avez pas le choix, il faut foncer acheter Gunji dans une librairie proche de chez vous ou sur Internet.

Et pour ceux qui ne sont pas tentés par cette expérience, pourtant émoustillante, patientez encore quelques jours pour découvrir les deux prochaines bandes dessinées gay de H&O (date de sortie prévue le 25 octobre 2005)...

 

Les étranges rencontres de Jonas Morecock 2 (de Joe Phillips chez Bruno Gmünder)

Les étranges rencontres de Jonas Morecock 2 Il aura fallu attendre quelques mois avant que Bruno Gmünder, célèbre éditeur allemand d'ouvrages pour les gays, sorte la suite des Etranges rencontres de Jonas Morecock. Comme la précédente, cette bande dessinée est inspirée du dessin animé sorti en DVD il y a plusieurs années. Elle contient 6 histoires : 4 proviennent du DVD et 2 sont inédites.

Si vous appréciez les beaux mecs, en général jeunes, bien dessinés (physiquement et graphiquement parlant), vous ne serez pas déçu par ces 64 pages en couleur, emplies de sexes en érection, de fellations et de sodomies dans un style amusant et pas prise de tête. D'un certain côté, c'est dommage que les rencontres de Jonas soient si étranges et surnaturelles, parce que ses coups feraient bien notre affaire pour un peu plus qu'une bonne baise... enfin, son affaire en fait !

Joe Phillips et son équipe nous charment une fois de plus avec de beaux dessins, des beaux mecs et quelques histoires tordues, mais toujours gentillettes avec quelques allusions aux séries télévisées qui ont marqué les 10 dernières années:

  • Sexpériences : Jonas se fait enlever par des extraterrestres très bien équipés... qui veulent tester un sodomisateur de leur invention.
  • Le vampire Lafayette : Jonas est allé au carnaval de la Nouvelle Orléans pour profiter de la fête et des jeunes autochtones. Il y fait la rencontre d'un bel Apollon mais leur histoire sera de courte durée.
  • Big Foot : Ayant envie de rencontrer le fameux Big Foot, Jonas est parti en camping sauvage, mais il va plutôt tomber sur un grand bucheron bien membré.
  • Godzilla / Gojira (sans doute un oubli lors de la traduction du titre de l'histoire ;) ) : Les joies du Japon et des japonais... interrompues par la visite de l'un des monstres locaux. Souvenez-vous de ce géant vert (non, pas le type des petits poids / carottes, celui qui ressemble à un lézard et qui a embetté Jean Réno) :)
  • King Kongo Bongo : Une pettie promenade sur l'île de Kongo Bongo, à la recherche d'un singe géant. En fait, il trouvera plutôt un beau serpent juteux, pendant entre les jambes d'un beau black croisé dans la forêt.
  • Au purgatoire : Un accident domestique peut mener à bien des déboires, comme celui d'être attendu à la fois au Paradis et en Enfer. Heureusement le choix entre les deux peut être agréable et sexuel.

Si cela vous a mis en appétit, vous pouvez vous procurer cette bande dessinée chez Lire Gay, une librairie gay en ligne.

 

ancre