Les bandes dessinées gay

RECHERCHER

NEWSLETTER

 
Désinscription

RUBRIQUES

General
BD pour tous
BD adultes
Dessins pour tous
Dessins adultes
Calendriers
Les dessinateurs
Site du mois

Liens

En librairie
Livres récents
Déstockage de livres
Déstockage de calendriers
Moteurs et annuaires
Gay Annuaire
Le repos du guerrier
Précédentes sélections
Gay Yoï
Douglas Simonson
Sven de Rennes

Archives

janvier 2018
mars 2015
février 2015
décembre 2014
novembre 2014
octobre 2014
septembre 2014
août 2014
juillet 2014
juin 2014
mai 2014
avril 2014
mars 2014
février 2014
décembre 2012
novembre 2012
octobre 2012
août 2012
décembre 2011
juillet 2011
mars 2011
février 2011
janvier 2011
mai 2010
avril 2010
février 2010
janvier 2010
décembre 2009
novembre 2009
août 2009
juillet 2009
juin 2009
mai 2009
avril 2009
mars 2009
février 2009
janvier 2009
décembre 2008
novembre 2008
octobre 2008
juillet 2008
juin 2008
mai 2008
janvier 2008
décembre 2007
novembre 2007
octobre 2007
septembre 2007
juin 2007
avril 2007
mars 2007
février 2007
janvier 2007
octobre 2006
septembre 2006
août 2006
mars 2006
novembre 2005
octobre 2005
septembre 2005
août 2005
juillet 2005
juin 2005
mai 2005

Syndication

fil rss
fil rss commentaires
fil atom
fil atom commentaires



Les étranges rencontres de Jonas Morecock 1 (de Joe Phillips chez Bruno Gmünder)

Les étranges rencontres de Jonas Morecock 1 Il y a quelques années, Adventice importait un dessin animé gay en DVD. Il s'agissait de the House of Morecock. Suite au succès planétaire (relatif, hein, on est quand même sur le marché du gay adulte !), Joe Phillips a décidé d'adapter le dessin animé en bande dessinée... et c'est de là que sont nées les étranges rencontres de Jonas Morecock.

Pour situer le personnage principale, Jonas Morecock est un blondinet bien fait et avide de sexe dans toutes les positions et avec tout ce qui est sur deux jambes et arrive à bander. Qu'il se fasse prendre, qu'il suce, se fasse sucer ou sodomise son partenaire, Jonas prend son pied... et qu'il soit seul ou à plusieurs, c'est toujours chaud !

Le premier volume de la bande dessinée qui lui est consacrée reprend 5 des histoires du dessin animé et en propose une toute nouvelle. La bande dessinée existe en français, allemand et anglais... et le DVD devrait également être disponible prochaînement en français (ce qui est quand même plus pratique, mais risque d'être amusant à écouter ca il y a des dialogues et des râles ;) ).

Voici les 6 histoires de la BD:

  • Le Loup-Garou : Jonas a rencart avec un mec avec qui il a chaté sur le oueb... un p'tit roumain vraiment canon qui lui fait le coup de la panne d'essence en pleine forêt un soir de pleine lune alors qu'une malédiction pèse sur les hommes de sa famille.
  • Un paquet pour Jonas Morecock : Suite a un problème de disque dur, Jonas a décidé de changer d'ordinateur (c'est tellement plus facile que de faire remplacer le disque de son ordi existant !). Tandis qu'il attend la livraison, il décide de se faire une petite branltte... et les livreurs entrent sans prévenir au moment où il éjacule ! Comme l'un d'entre eux prend son sperm sur le visage, il décide de s'excuser en nature.
  • Mineur fantôme : le manoir des Morecock fut une maison close, dans le passé... et certains de ses clients rodent encore. L'un d'entre eux, un mineur à la peau hâlée rend visite à Jonas alors que celui-ci dort nu sur son lit, sans protection textile pour cacher ses atouts.
  • Le monstre du lac : Faisant une promenade sur le Loch Ness pour y voir Nessie, Jonas perd patience et préfère se faire un autochtone... rouquin bien gaulé qui goûte aux fesses du p'tit ricain et à sa langue agile !
  • Le Chupacabra : Jonas a décidé de passer quelques jours de congés au Mexique mais s'ennuie ferme... alors que le Chupacaba débarque et terrifie la ville. Notre jeune ami va devoir le combattre pour gagner son repos du guerrier. ;)
  • Moby Dick : A la recherche de la baleine, Jonas fait une croisière... plutôt orientée gays célibataires ou en mal de sensations marines ! Après s'être fait les autres touristes et un stewart, il fera la rencontre d'un homme poisson très sexy.

Vous l'aurez compris, tout st prétexte à baiser dans cette bande dessinée, Jonas est en chaleur en permanence t les mecs qu'il rencontre aussi, outre d'être des canons ! Les dessins sont bien faits et arrivent même à être excitants !!! Une bande dessinée qui peut se regarder comme ça ou d'une main... mais pas en public, tant les scènes de baise sont omniprésentes dans ses pages.

Cet ouvrage est en vente sur LireGay.com.

 

Max et Sven (de Tom Bouden chez H&O)

Max et Sven Max est un jeune étudiant. Il a découvert l'amour gamin, les sentiments envers d'autres garçons à l'adolescence et les joies de la sexualité chez les scouts en se masturbant avec un copain dans la forêt. Il a ensuite découvert ce qu'était l'homosexualité et l'a assumée malgré son attachement pour Sven...

Max et Sven nous conte l'histoire de Max à travers 60 planches en noir et blanc. Le dessin est sobre mais agréable. Les personnages se reconnaissent bien et sont plutôt mignons. L'histoire est celle que nombre d'homosexuels ont vécue lorsqu'ils se sont découverts. C'est un peu le parcourt du combattant gay pour passer de l'étape "on ne sait pas qui on est" à "on s'assume et vit au grand jour".

Si vous appréciez les BD, que vous soyez homo ou pas, procurez-vous celle-ci. Elle est ma seconde préférée après Les folles nuits de Jonathan. Achetez la également si vous voulez avoir des conseils et éviter les écueils classiques... c'est présenté de façon élégante et assez amusante... avec une pointe de cynisme. Un bon regard sur l'homosexualité et les coucheries réelles ou imaginées par chacun de nous.

En clair, un beau travail de Tom Bouden qui a écrit plusieurs bandes dessinées pas encore disponibles en France... mais peut-être H&O pourront-ils faire le nécessaire pour éditer les autres ?

Cette bande dessinée est en vente sur LireGay.com.

 

Retrouvez Patrick Fillion sur la toile

Retrouvez les ouvrages de Patrick Fillion parus en français sur la librairie gay LireGay.com ou chez ses concurrentes. Si vous désirez en savoir plus sur le dessinateur Patrick Fillion, vous pouvez consulter son site officiel.

 

Adventures of a Joe Boy 1 (de Joe Phillips chez Bruno Gmünder)

Adventures of a Joe Boy 1 Comme je l'ai déjà écris, j'aime bien les dessins de Joe Phillips (même si je n'arrive jamais à écrire son nom de famille correctement sans vérifier sur un livre !)... Adventures of a Joe Boy ne déroge pas à la règle.

On y retrouve plusieurs bandes dessinées déjà publiées dans des magazines américains. Les dessins en couleurs ont été finalisés sur ordinateur, ce qui leur donne une forme particulière que les "vieux" comme moi apprécient cat très éloigné des BD dessinées à la main que l'on a connues dans notre jeunesse... BD qui à l'époque étaient loin d'évoquer l'homosexualité (quoi que je me suis toujours posé des questions quant à la relation véritable qui unissait Enak et Alix, même avant de me découvrir pédé). Mais revenons en à nos moutons du jours !

Ce premier volume d'une collection qui en comptera sans doute plusieurs, en tout cas je l'espère, nous propose une dizaine de scenettes de la vie d'adolescents américains. Etudiants, sportifs, tête en l'air ou plus classiques, ils trouvent toujours leur bonheur et font le nôtre. A croire que les Etats-Unis sont peuplés de jeunes homosexuels qui se croisent et se draguent dans la rue comme le feraient des chiens croisant une chienne en chaleur. La comparaison s'arrête bien entendu au mode drague. Il n'y a en effet pas de sexe dans cette bande dessinée (en tout cas pas visible) malgré quelques images chaudes, mais soft.

J'aime bien les beaux mâles, de préférence assez jeunes (mais majeurs quand même, faut pas pousser, quoiqu'on puisse en dire ou croire), et Joe Phillips sait aiguiser mon appétit à chaque fois que je consulte ses dessins ou bandes dessinées. Cette fois encore je ne suis pas déçu.

Si vous êtes comme moi, tentez de vous procurer cette BD, elle est en anglais ou en allemand et disponible chez quelques libraires en ligne.

 

Cavalcade of Boys 3 (de Tim Fish chez H&O)

Cavalcade of Boys 3 4 nouvelles histoires dans ce volume, pour en savoir plus sur l'évolution des personnages de Tim Fish, c'est par ici:

Tout va bien !: Dave et Langley sont proches de leur 5ième anniversaire de vie de couple, mais Langley en pince de plus en plus pour Tommy qui va finalement obtenir ce qu'il voulait et quitter Gregg.

La maison des garçons: Eric, le petit vendeur cocufié par Eddie dans Cavalcade of boys 2 loge finalement dans un appartement avec deux autres mecs. Le premier, Sam, est un baiseur et il ne s'en cache pas. Le second, Micah, à ne pas confondre avec l'un des chanteurs de la Star Académie, est un p'tit gars sans sexualité affirmée dont Eric et Sam aimeraient bien dévoiler le secret. Ils montent un stratagème pour le faire réagir, mais n'auront finalement pas le résultat escompté ;)

Mais où est donc passé Warren ?: Warren avait accompagné Andy en voiture pour quitter la Californie... mais voilà, Andy a flippé et l'a laissé dans un hôtel. Une fois arrivé à Portland, Andy s'est mis à repenser à Warren et le voir partout, du coup il va tenter de le retrouver.

Un mauvais drame: Tighe a quitté la ville dans laquelle il vivait pour s'éloigner de Marty, un ex de Stanley que Gordon voulait se taper. Le problème, c'est que Marty est acroc et va l'y retrouver !

Ces histoires sont bien faites et courtes. Les dessins sont en noir et blanc. On n'est pa sdéçu des 48 pages de la bande dessinée, mais voilà, il va falloir attendre un peu pour lire la suite de leurs aventures. Où est passé Eddie ? Qu'arrivera-t-il à Eric et Micah ? Francehement, je me le demande et attends le volume 4 de la série.

Vous pouvez commander cette bande dessinée en ligne ou la trouver chez votre libraire habituel.

Quand même une constante que je ne trouve pas très positive: les mecs qui se croisent dans ces bandes dessinées sont tous des coucheurs et ceux qui sont en couple ne le restent pas longtemps. C'est une vision un peu triste (quoique souvent réaliste) de la vie des homos. D'un autre côté, c'est amusant, parfois cinique, et rafraîchissant. On arrive à s'attacher aux personnages et c'est un gros plus !

 

ancre